AVANT-PROPOS

 
                                                                                

 

 

 

Je n'ai pas tué, ni volé, ni violé.. mais j'écris !

 

Je n’aligne pas des mots sous l’emprise de la drogue pour faire plaisir à mes petits camarades de débauche tropézienne, mais j’écris.

Je ne raconte pas mes turpitudes de pédophile bretonnant parti au bout du monde, mais j’écris.

Je ne porte pas un nom célèbre et ne m’étale pas sur des pages pour décrire mes préférences pour les petits garçons africains, mais j’écris.

Je ne prétends pas être un journaliste au-dessus de tout soupçon et ne plagie pas, mais j’écris.

Je n’ai tué personne, ni volé quiconque, et encore moins violé comme pourrait le faire un Desesperate Sexual Killer, mais j’écris.

Je ne sors pas de prison après avoir étranglé ma femme, ni tué mes enfants, mais j’écris.

Je ne suis pas le fils d’une star de cinéma alcoolique, ni le fils d’une vedette de la télévision camée jusqu’aux yeux, mais j’écris.

Je suis encore moins le fils de cet acteur analphabète dont les livres sont rédigés par un nègre, mais j’écris.

Je ne suis pas cet académicien qui a écrit sur New York sans connaître les noms des rues, mais j’écris.

Je ne porte pas de nom anglophone ou hispanique, mais j’écris.

Je ne suis pas à la mode parce que je n’ai pas un pote, écrivaillon pseudo-intellectuel de gauche qui a cité mon nom dans sa feuille de choux, mais j’écris.

On n’achète pas mes livres parce que je cajole les ménagères de cinquante ans trop heureuses d’oublier leur ménopause, que ce soit Le premier jour ou La première nuit, mais j’écris.

Et…

Qu'importe... j'écris...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×